dimanche, novembre 25, 2007

le voyage en Grèce, last day, last night




L’au revoir aux copain-ine-s, forcément. Ouverture d’un centre social, deux cents anars ont fait le déplacement. Tristesse des séparations. Se revoir, bientôt, dès que ça chauffe, ici ou là. Ou même si ça chauffe pas, d’ailleurs. Juste pour la joie.



"Quand on transforme l'authentique jouissance en plaisir marchand, la destruction du système devient une oeuvre d'art."



Rideau.

5 commentaires:

Kalach Künstlerin a dit…

J'ai toujours aimé les petit-gris Molotov.

ubifaciunt a dit…

les escargots molotov ???



nb : que ce soit clair une fois pour toutes, ich weiss nicht deutsch sprechen !

ubifaciunt a dit…

ah non, en fait, j'ai compris, les petit-gris, c'est les pinceaux...

16 décembre crew against this world...

zita incognita a dit…

rideau, rideau?

ubifaciunt a dit…

Rideau. Rideau !

(pour cette fois...)

fokjiretourne, fokjiretourne, fokjiretourne !...