dimanche, mars 01, 2009

C'est facile de se moquer...





Oui c'est vrai, j'avoue qu'au matin, la vue de la redoutable police anti-émeute chinoise à l'entraînement m'a bien fait marrer.

Mais bon, juste après le dernier hoquet qui fait que ton café est irrémédiablement foutu, t'es grillé quand t'entends la grosse voix du patron demandant si tout va bien, qu'icelui rapplique tandis que t'essaies péniblement de fermer la fenêtre de l'ordi et d'essuyer le café comme tu peux, que c'est le drame, une fois de plus, dans ta vie, à cause des zélés fonctionnaires.

Et, pour ne rien arranger, juste après, je me suis ressouvenu de ça et de ça aussi... Et là, c'était grave foutu.





Comme quoi, les diverses techniques employées en représentation par nos fonctionnaires zélés restent quand même une source inépuisable de fendage de gueule.

En représentation, parce que bon, soyons sérieux, c'est en pratique que ça se gâte. Et du rire aux larmes pendant une heure et demie, le malaise et la gerbe.





Parce que de toute façon le chef veille au grain (des poulets).













7 commentaires:

Albertine a dit…

Nico, il me fait pas peur.. c'est le contraire de la virilité.

thé a dit…

butô , pour répondre à la chanson

ubifaciunt a dit…

@ albertine : si t'as pas de virilité à 50 ans, c'est que t'as raté ta vie...

@ : thé ah oui, quand même, c'est du... humpfff... voilà quoi !

thé a dit…

J'aime le butô. En ai peu vu, excentrée. Mais, irai en revoir dès que possible. Pour le moment, n'ai vu que Carlotta Ikeda, Sankai Juku, et un autre. Je ne sais pas si aucune forme est capable d'exprimer, non seulement la douleur, mais aussi la poésie et l'"esprit". J'aime le butô.

ubifaciunt a dit…

Même que quand c'est des gens tout bourrés qui en font on appelle ça "le butô ivre" ?





(ok, je sors, matin, tout ça, café (bis))

thé a dit…

Ubi, vais me fâcher. Tu m'as déjà fait un jeu de mot désastreux avec tomate farcie...

birahima2 a dit…

tomât(e) alors
donc

l'internationale des capenoules

ps :
Au Japon, le melon est considéré comme une offrande et est un cadeau princier.