vendredi, janvier 09, 2009

Des fois, c'est vraiment à se demander s'ils le font pas exprès...

Un lien, pour une fois, juste un lien.

Mais quel lien. Un chef d'oeuvre.

Franchement, ça dépasse tout ce que j'avais pu imaginer jusque là...

On pourrait au début croire à un détournement grolandais ou situ, mais non, c'est que c'est du sérieux, des voeux.

En l'occurrence, ceux de la préfecture de police (de Paris, donc) pour 2009. Même pas l'excuse que ce soit une perle retrouvée vingt ans plus tard.

Non, non, c'est tout frais, ça vient de sortir, et c'est là :


Cale-toi bien dans ton fauteuil, sers-toi une vodka glacée, mets ta ceinture, et regarde autant que tu veux...











Et pourquoi çui-là il est pas dans le clip ??? (1)












(1) : merci à celui qu'a arrêté son site de tofs pour la tof...

6 commentaires:

Syndicat du tabassage dans un sourire a dit…

Après le capitalisme "à visage humain", la police à visage décasqué. L'ère du cool à la Séguéla touch a aussi investi les "forces de l'ordre" visiblement.

"Sous chaque masque (à gaz), il y avait un sourire, dans chaque lacrymo lancée, de la joie, dans chaque corps de gardien de la paix, il y avait du désir (de tout asphyxier)."

birahima2 a dit…

c'est bon mais ça vaut pas le pélardon

GrandK a dit…

Ahah mais mon dieu! :D Ils sont fous! XD

GRandK a dit…

Ah oui et j'aime pas trop qu'on me souhaite la bounané avec un flingue dans les mains ... :D

ubifaciunt a dit…

@ syndicat : Décasqué, ah non !!! et le mosieur tout vert qu'on sait pas quoi y sert ??? Et les gentilles brigades d'intervention ?

(Tiens d'ailleurs, ça me rappelle un passage où Rouillan reprend un texte de Genet en disant qu'autrefois, c'étaient les bagnards qui étaient cagoulés, non seulement pour ne pas être exposés à la vindicte populaire mais aussi pour être perçus comme une entité indivisible de peine et de trahison. Et pour être mieux matraqués.

Et qu'aujourd'hui, les cagoulés ne sont plus mêmes ; il n'y a qu'à retourner la proposition. Quelqu'un aurait-il peur de la vindicte du bon peuple ?)


@ bira : Ca se fume ou quoi, ce putain de pélardon ???


@ grandk : Mais non, ils ne sont pas fous, ils sont au top de la com-mu-ni-ca-tion, vois-tu, c'est moderne, et ça permet de se rapprocher et de se faire aimer du bon peuple dont on parlait plus haut.

(C'est comme quand les français ne veulent pas d'une réforme, c'est bikoz que parce que qu'y a pas eu assez de pé-da-go-gie... La com' policière c'est pareil -cela dit, quelle idée de génie quand même, j'aimerais bien voir la gueule de ceux qu'ont pondu ça...-)

birahima2 a dit…

le pélardon, Ubi, ça conserve bien ( dans le sac)

Tu chavez, pas ?

billet doux