dimanche, février 22, 2009

conseils de précaution et d'usage élémentaires




Devant l'évidence de la guerre sociale en cours, nous rappelons à toutes fins utiles à nos cher-e-s et fidèles lecteurs-rices,




















                            QU'UN FLIC




















Et on envoie du trèèèèèèèèès lourd avec :


les Flammes du mal du Secteur Ä

et

Rue de la haine d'Ärsenik










(et merci au Noiz' pour Ärsenik)

5 commentaires:

George WF Weaver a dit…

Cela fait quelque temps que je m'interroge sur la raison de ces longues plages de noir, dans ces messages. Je viens de comprendre qu'il s'agit d'un discret (quoique pénible) hommage à Hurlements en faveur de Sade. Passons directement au débat, voulez-vous ?

ubi en speeeeeeed a dit…

Parce qu'il n' y a plus d'espoir...


Johnny dixit.


Débattons.

George WF Weaver a dit…

Dans l'air, ou…

ubifaciunt a dit…

Non, pas dans l'air, ça fait trop penser à cette crapule d'Yves Calvi.

thé a dit…

Oh, il devait pas penser à Calvi, George. N'oublie pas, ubi, qu'il est lexomaniaque